De vos premiers pas à votre progression de carrière, nous avons le souci de vous accompagner tout au long de votre parcours au sein du cabinet.

Intégration et accompagnement


A votre arrivée, un parrain ou une marraine vous accompagne dans votre installation chez CMI. Son rôle consiste à vous accueillir et vous guider.

Il/elle est présent(e) pour vous accompagner dans votre travail chez CMI, vous faciliter l’appréhension du métier, la découverte de nos pratiques ou encore l’organisation de votre travail.

Il/elle est une oreille disponible et attentive, pour répondre à vos questions et vous aider à surmonter d’éventuelles difficultés.

J’ai eu la chance dès mon arrivée d’être accompagnée par une consultante senior, qui a su m’apporter toutes les clés pour réussir et être épanouie chez CMI, que cela soit des conseils méthodologiques, des codes pour décrypter les habitudes managériales de chacun, ou des réflexions plus philosophiques sur la vie. Un compagnonnage enrichissant et formateur qui perdure même après 2 ans d’ancienneté !

Mathilde, consultante

Chez CMI, le parrainage ne se résume pas uniquement à accompagner un nouvel arrivant pendant les premiers jours. C’est l’aider à trouver durablement ses marques au sein du cabinet. Bien que consultante analyste, je parraine déjà un stagiaire qui vit sa première expérience dans le conseil en stratégie. Ma responsabilité est double : lui faire découvrir nos pratiques, mais aussi les fondamentaux de notre métier. Pour un jeune consultant, la relation avec son filleul ne se limite pas à une logique de transmission de savoirs : elle s’apparente également à une initiation au management. L’apprentissage se fait dans les deux sens.

Lucie, consultante

Progression


CMI offre des perspectives de carrières à chaque consultant, jusqu’à la possibilité d’entrer dans son partenariat d’associés. Les activités et responsabilités du métier de consultant s’organisent autour de 4 axes :

  • réalisation des missions,
  • management d’équipe,
  • développement commercial,
  • développement méthodologique

Ils renvoient à ce qui est attendu de chacun de nous et ce sur quoi chacun est d’abord évalué. Les parcours chez CMI se dessinent sur cette base.

Le cabinet CMI est attaché à la diversité.

Il n’existe pas – et nous ne souhaitons pas qu’il existe – un et un seul profil de consultant, manager ou directeur.

Nous privilégions, dans nos choix de promotion, des consultants qui partagent nos valeurs – rigueur, éthique, solidarité et engagement, innovation – et sont engagés dans un approfondissement continu de leurs compétences ainsi que la constitution progressive de capacités nouvelles.

CMI offre l’opportunité de travailler en transversalité c’est-à-dire que les consultants peuvent travailler auprès de chacune des divisions mais ils peuvent également réaliser des tâches diversifiées. En ce qui me concerne, en deux ans, j’ai pu travailler auprès des divisions santé et publique et surtout, en tant que consultante junior, j’ai été rapidement amené à encadrer des stagiaires ou encore à faire du développement commercial. C’est très enrichissant !

Mélanie, consultante

Formation


Le compagnonnage et l’apprentissage auprès des consultants, dans des contextes de missions variés, offrent un moyen essentiel de formation et de constitution de nouveaux savoir-faire.

Nous croyons avec force au compagnonnage, c’est-à-dire à l’échange informel, en continu, tout au long d’une mission. Nous l’expérimentons autant au contact direct des directeurs et associés du cabinet, qu’à travers des temps d’échange animés régulièrement entre consultants plus juniors.

L’organisation de formations internes et externes est également un complément indispensable : l’apport de connaissances et de savoir-faire formalisés autorise la consolidation, la mise en perspective, l’apprentissage « sur le tas ».

Convaincus de l’intérêt des nouveaux modes d’apprentissages, CMI développe une offre de formation au format MOOC sur ses domaines d’expertise, ainsi qu’un pack d’autoformation permettant à chaque nouvel arrivant de maîtriser les basiques du métier (production des livrables, outils d’analyse et bases de données, conduite d’entretiens, etc.)

Le cabinet CMI est étroitement lié à la sphère académique grâce à l’activité d’enseignement et de recherche de certains de ses consultants.

Une journée avec…


Eléa, consultante

Après un réveil matinal, j’arrive en Gare de Lyon et m’installe dans le TGV pour un trajet de plus de 3 heures en direction du sud de la France.

En plus de mes différentes missions, principalement avec des établissements de santé ou des grands industriels du médicament, je travaille depuis quelques jours avec un directeur du cabinet sur un pitch à destination de fonds d’investissement pour une due diligence stratégique.

Je profite du trajet pour finaliser les dernières analyses avant d’envoyer le pitch au directeur pour validation. Il faut faire vite car un premier rendez-vous avec un fond d’investissement est prévu le surlendemain.

Après un déjeuner rapide à mon arrivée en gare, je me dirige vers l’établissement de santé au sein duquel je dois animer deux groupes de travail dans l’après-midi.

Ce client  nous a mandatés pour l’accompagner dans la construction de son projet stratégique à l’horizon des cinq prochaines années. Une partie de notre travail a reposé sur des entretiens avec différents professionnels de l’établissement ainsi que sur de nombreuses analyses d’activité et de parts de marché. Nous avons présenté les résultats de ces travaux au cours d’un séminaire réunissant le comité de direction et une vingtaine de professionnels de l’établissement, à l’issue duquel les orientations stratégiques prioritaires ont été définies, dans le but de renforcer le positionnement de l’établissement.

En arrivant sur site, je me rends dans le bureau du DGA pour faire un point sur l’avancement des travaux, avant de retrouver les membres d’un groupe de travail. Au travers d’une animation « post-it », j’oriente les discussions des participants autour des enjeux soulevés par les thématiques et sur les projets à développer pour y répondre.

Lors du trajet retour, je rédige les compte-rendus des ateliers de l’après-midi et les envoie aux participants afin qu’ils me donnent leurs commentaires. J’ai le sentiment que nous avons bien avancé, et que les projets proposés par les participants s’inscrivent tout à fait dans la vision que porte le chef d’établissement.

François, consultant

Nous nous retrouvons, à proximité du lieu de notre rendez-vous, à 8h00 dans un café avec Nicolas, associé du cabinet, et Hugo, consultant senior, pour achever le pitch que nous allons présenter à un fonds d’investissement qui nous a sollicités pour l’accompagner dans le cadre d’une due-diligence stratégique. Après finalisation de notre approche et les questions-clés d’investigation, nous nous rendons chez le client où l’équipe nous attend. A la sortie de l’entretien, nous échangeons notre ressenti alors que notre prospect semble satisfait.

Je profite du retour au bureau pour regarder ma messagerie et faire le point sur les autres missions. Je dois prendre contact avec un établissement de santé que je vais visiter dans quelques semaines et programmer notre journée.

En arrivant à Boulogne, au siège de CMI, je rejoins mes collègues attablés sur la terrasse du 5e étage en cette belle journée ! Ce soleil nous amène à discuter de nos prochaines vacances, et du potager de CMI qu’il va nous falloir replanter.

La journée reprend son cours avec un point hebdomadaire téléphonique avec l’une de mes clientes.  Une heure plus tard, je m’isole dans une salle pour lancer des entretiens téléphoniques afin d’avoir la dynamique du marché sur un autre dossier en cours. Nous discutons prix, volume, mix produits, répartition de la chaîne de valeur entre les acteurs, etc…

A 17h00, mon entretien est arrivé. Je vais rencontrer un étudiant qui a postulé pour un stage. Son parcours semble intéressant, et ses attentes en phase avec le cabinet. Nous verrons ce que donneront les tests techniques.

Je me replonge ensuite dans mes activités. Je vais terminer la journée en produisant des diapositives pour une restitution chez un client. Après une analyse quantitative, je m’appuie sur les entretiens de l’après-midi pour valider les hypothèses. Excel® et Powerpoint® : des alliés de poids pour un Consultant !

Lucas, consultant

Lundi matin, je débute ma journée en consultant les dernières actualités… Elles concernent le système de santé français et les transformations des pratiques hospitalières, pour alimenter une veille que j’effectue pour Marc, associé, et dont nous faisons profiter l’ensemble du cabinet.

Je bascule ensuite sur une deuxième mission, consistant à accompagner deux associations dans leur processus de fusion, après les avoir rencontrées avec Philippe, l’un des associés en charge de la practice publique, pour échanger sur leurs identités respectives ainsi que les craintes et attentes suscitées par un tel rapprochement.

Nous ‘’brainstormons’’ durant deux heures avec Philippe sur la forme à donner à notre première réunion de travail avec ces deux associations et aux méthodes d’animation qui pourraient être les plus pertinentes. Puis, je  m’attelle à la construction d’une présentation dynamique que nous enverrons aux clients.

Midi sonne , l’heure du déjeuner ! Nous partons nous chercher à manger avant de nous installer autour d’une table entre collègues. L’ambiance est comme toujours très bonne, chacun échange sur son week-end ou les missions dont il a la charge.

Je retourne ensuite à mon bureau pour basculer sur une troisième mission : le cabinet CMI a été missionné pour accompagner la réponse d’une université à un appel à projet qui lui permettrait de devenir une Graduate School à la française de haut niveau. Lecture des documents puis rédaction d’un compte-rendu détaillé de la réunion que nous avons eue vendredi dernier chez le client : j’avais accompagné Julie, associée qui pilote cette mission, pour l’aider à animer la réunion de travail, en présentant quelques illustrations d’actions concrètes que j’avais identifiées et qui pouvaient inspirer nos interlocuteurs. Rédaction ensuite d’une partie du dossier de candidature de l’université. Je suis force de proposition et appuie mon propos par la construction de schémas dynamiques qui résument la pensée de l’équipe.

En fin d’après-midi, je retrouve Louis-Marie, consultant, pour faire un point sur la réponse à un appel d’offres pour laquelle il a sollicité mon aide : il me briefe sur le contexte général et me précise les points sur lesquels je pourrais l’aider. Je repars avec un travail conséquent à fournir mais motivé à l’idée de potentiellement faire gagner un nouveau contrat à CMI.

Je quitte le bureau après lui avoir envoyé un premier jet dont nous pourrons discuter le lendemain.